Frères d’Armes : Groupe de Rap Made in Besançon !

Frères d’Armes est à la base un groupe d’amis, liés et soudés, originaire de Besançon, des
quartiers de Planoise et Montrapon.

Suite au décès d’un des leur, Anis et Thomas alias Ghettomac et Yenich rendent hommage à leur frère parti trop tôt en composant leur premier morceau.

Suite à ce succès local, ils décident de continuer d’écrire et sortent leur premier album en indépendant en 1996. Mille exemplaires s’écoulent et les deux Frères d’Armes ne comptent pas s’arrêter là. 

 

Paris 2011, Guettomac et Yenich se rendent chez leur confrère Larsen pour enregistrer dans un vrai studio cette fois, ils créent des liens à l’occasion avec des rappeurs comme Alfa 5.20, Six coups MC, Expression Direct, LIM, Zesau, Booga auteur du classique Belsunce Breakdown.

L’ambition d’Anis et Thomas n’est pas des moindres, au-delà de la musique, de vraies valeurs sont le moteur de leurs compositions. 

C’est avec un rap conscient et engagé qui appelle à l’unité, au rassemblement et à la fraternité du peuple au-delà de tous critères d’exclusion qu’ils soient ethniques, sociaux ou religieux. Ce sont les grands frères d’une jeunesse en manque d’espoir, avec des morceaux tel que “ L’impasse ” ils appellent à la solidarité, et préviennent des erreurs leurs petits frères des quartiers tandis qu’avec certains morceaux comme “ Le bal des voyous ” ils sont beaucoup plus légers et dans l’autodérision sur un son beaucoup plus ambiancant.

C’est en 2009 qu’ils créent leur label «MARY J MUSIC» avec leur compositeur et ami de toujours qui compose l’essentiel de leur musique , San Cesco.

Toujours en indépendants, ils s’entourent de musiciens, de chanteurs, d’un vidéaste (Antoine Sabba), produisent du rap (Frères d’Armes, Yenich, le K, Ghettomac), du reggae (Caporal Poopa) enchaînent les clips et les projets, ils organisent même un festival «Il était une fois dans l’est » dans leur région pour mettre en avant les talents locaux (musique actuelle, musique du monde, graffti, poésie….) et réunissent près de 1000 personnes aux forges de Fraisans (Festival No Logo) .

Ils sont aussi dans le milieu associatif «Les enfants de Mary» et organisent des stages de rap « écriture, enregistrement, concerts » dans les prisons.

Suite au succès de leur deuxième projet appelé “ 357 symphonies ” les Frères d’Armes ont poursuivi leur quête avec les street albums “ Premier sous-sol ” en 2011 et “ Deuxième sous-sol ” en 2013 qu’ils ont écoulé en 3000 exemplaires dans leur réseau de distribution local et en commande sur leur site internet actuellement en construction.

Après 20 ans de rap les “Frères d’Armes” sont bien déterminés à dépasser les frontières dans lesquelles ils ont évolué.

Ils ont défendu leurs projets sur les scènes régionales du Doubs, puis en Suisse et enfin à Paris. Toujours en activité Frères d’Armes est aujourd’hui en cours de production du 6ème album qui sera suivi tout de suite après du 7ème.

Liens :

https://www.facebook.com/freresdarmesbezak/
https://www.facebook.com/1143yenich
https://www.facebook.com/ghettomack
https://www.facebook.com/yenichpagefan/
https://www.facebook.com/capooralpoopa
https://www.facebook.com/audiowsan
https://www.facebook.com/viewsabadamas/
https://www.facebook.com/groups/110713095778392/
https://www.youtube.com/channel/UC1cWwYwk-cEDvLfR2Pvlc-Q

Contact :

ANIS : 07 82 51 78 34
THOMAS : 07 61 00 95 92
MAIL : freresdarmesoff@gmail.com

Publicités