Réactions du Maire suite à l’incendie volontaire des 408

L’incendie qui a ravagé dans la nuit du nouvel an la ludothèque et la halte garderie du quartier des 408 à Besançon était bien un incendie volontaire.

En effet, une fenêtre a été fracturée et un cocktail molotov a bien été lancé dans le bâtiment un petit peu avant 2h00 du matin dans la nuit de dimanche à lundi.

Les caméras de surveillance ont permis de repérer 2 individus au moment de l’incendie.

 

Le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret, qui dénonce « un acte criminel inacceptable » s’est rendu sur place hier et a déclaré :

« Ce n’est pas la mairie qui est pénalisée mais c’est surtout les habitants de ce quartier. Les parents qui amènent leurs enfants à la halte garderie, les mamans, les papys, les mamies, les enfants qui viennent jouer à la ludothèque.(…) »

« Ce sont des criminels qui se permettent de détruire les lieux qui servent à l’ensemble du quartier » ajoute-t-il en précisant qu’« il y a déjà eu par le passé des événements graves aux 408, nous n’avons pas reculé avec l’état et là nous ne reculerons pas. Cela ne deviendra pas une zone de non droit. On ne laissera pas la place à la voyoucratie aux 408 pas plus que nulle part ailleurs à Besançon« .

Cette halte garderie qui a été détruite accueillait une dizaine d’enfants, qui seront orientés dès aujourd’hui vers les crèches des Epoisses et Mégevand.

Il restera à trouver des lieux pour accueillir les activités qui étaient réalisées dans cette maison de quartier, car celle-ci sera en travaux pendant de nombreuses semaines.

Publicités